Ici sont décrits les milieux de rechercher les projets dans lesquels Sea Marconi est impliquée à divers titres :

BIOEpoxy (résine époxydique bio)

Les transformateurs à sec contiennent généralement une résine époxydique qui, à son tour, contient une substance dangereuse appeler bisphénol A. Cette recherche vise à remplacer les typiques résines époxydiques par des résine d’origine biologique.

LORVER (Lorraine Vert – Lorena verde)

Argument. Système expérimental de conversion thermochimique de biomasse en énergie moyennant la pyrolyse et la pyrogazeification

Sea Marconi s’occupe de la réalisation d’une installation de pyrolyse qui, après les essais à froid auprès de la maison mère de Turin, sera installée dans la région française de la Lorraine.Ici est vérifiée l’efficacité du processus de conversion de biomasse végétale (potentiellement contaminé) et éventuellement d’autres types de biomasse (par exemple des boues) pour produire une quantité suffisante de bioproduits et d’énergie.

Durée: juillet 2012 pour 5 ans

Avancement. Après avoir été transférée à Homécourt (Lorraine, France), l’installation a été installée et mise en service.Actuellement les tests à chaud avec traitement de biomasse sont en cours.En particulier, après une première phase de caractérisation avec un matériau « idéal », d’autres campagnes de test avec des matériaux « réalistes » sont effectuées pour évaluer la flexibilité opérationnel et les rendements énergétiques de l’installation.

Groupe:Région Lorraine (France) – AME

Participants:

  • 4 entreprises :Valterra (projet), Sita-FD, Chanvriers orientale et SEA Marconi
  • 5 laboratoires en Lorraine
  • 1 centre de recherche : CRP Lippmann Luxembourg
  • 2 structures de transfert PROGEPI et CETELOR

BioEnPro (Bioenergy & Products)

BioEnPro signifie bioenergy et productsIl s’agit d’une plateforme technologique qui emploie divers procédés innovants pour transformer les déchets, les rebuts en général, en énergie BIO et produits aux multiples et surprenantes applications.BioEnPro et le résultat de plus de 15 ans de recherche, d’abord dans le secteur de la conversion thermochimique des déchets électriques et électroniques, puis dans le traitement de la biomasse NON FOOD pour la production de bioénergie.L’innovation continue à porté à perfectionner les idées de départ, à les élargir et les enrichir, jusqu’à développer un concept extraordinaire au service des Smart Community.BioEnPro et tu ne synergie surprenante entre des processus différents ,(presso-extrusion mécanique, conversion biochimique, conversion thermochimique, cogénération dual fuel avec moteurs à gaz, phytorémédiation, etc.).Le résultat est une SMart Solution totalement auto-renouvelable, à Km Zéro, Zéro déchets, CO2 négative et développement de nouveaux emplois (Green jobs).

BIOALMA

Argument: Biocarburants à base d’algues pour une mobilité durable dans les zones urbaines

Durée: 2012 – 2014

Avancement:

  • De bons résultats avec les nano-éponge obtenu par les Universités de Catane dans la croissance des microalgues
  • Approuvé par le ministère de l’Environnement lors du second compte-rendu

Groupe: Ministère de l’Environnement

Participants: Sea Marconi, Polytechnique Turin (coordinateur) – Université de Catane

Link projet

DEVELTAR

Argument. Suppression et conversion TAR des contenus du syngas.
Le projet s’intitule « Utilisation de couronne pulsée et micro-ondes pour améliorer le rendement de conversion en énergie électrique de pyrogazeification de biomasse – DEVELTAR ».L’objectif est d’évaluer expérimentalement l’utilisation de technologies innovantes et non-conventionnelle pour supprimer les « TAR » (goudrons) des gaz de synthèse produits durant la gazéification des biomasses, composés bien connus pour limiter fortement l’usage du gaz produit par cogénération.

Durée: juin 2011 – novembre 2014

Avancement. Le projet s’achevé en validant la technologie

Groupe: CCSE

Participants:

  • Sea Marconi (project leader),
  • Spike Renewables

BioAlgaeSorb

Argument. Culture de micro-algues et conversion en énergie

Durée: août 2010 – août 2013

Avancement:

Premiers résultats publiés des tests conduits avec l’installation fabriquée par Sea Marconi en 2011 et fournie à l’Université de Florence.

Présentation à European Biomass Conference 2012 de l’installation lab-scale ainsi que des tests effectués (juin 2012)

Fourni les Nano-éponges prévues à Durham University (département R&D)

Participants
– Association européenne pour la biomasse (Belgium)
– BRITISH TROUT ASSOCIATION LTD IPS (United Kingdom)
– SEA MARCONI TECHNOLOGIES (Italy)
– IngrePro B.V.(Netherlands)
– VARICON AQUA SOLUTIONS LIMITED (United Kingdom)
– VALUE FOR TECHNOLOGY BVBA (Belgium)
– SWANSEA UNIVERSITY )United Kingdom)
– TEKNOLOGISK INSTITUTT AS (Norway)
– UNIVERSITY OF DURHAM (United Kingdom)
– HELLENIC CENTRE FOR MARINE RESEARCH (Greece)
– UNIVERSITA DEGLI STUDI DI FIRENZE (Italy)

Link projet