Le problème de la corrosion des métaux par dissolution – C4 a été découvert par Sea Marconi à travers l’analyse d’une grande quantité de cas réunis dans sa base de données en plus de 40 ans.Ces études nous ont permis de corréler expérimentalement les concentrations de métaux dissous (par ex., du cuivre) à certains types de liquides isolants utilisés dans différentes familles d’équipements électriques. De très fortes concentrations de cuivre dissous dans l’huile (jusqu’à 500 mg/kg) ont été observées, ainsi qu’une grande dégradation des propriétés diélectriques de l’huile isolante (facteur de dissipation diélectrique – DDF à plus de 2).On a également découvert un phénomène de dépôt significatif d’espèces organo-métalliques sur les papiers isolants qui ne dépend pas du phénomène du soufre corrosif.

Origines du problème

L’analyse des métaux dissous dans les liquides isolants a été mise en œuvre d’une manière novatrice par Sea Marconi en 1984. Cette enquête, liée à l’analyse des particules dans l’huile, que Sea Marconi a effectuée de façon systématique pour la première fois au monde en 1976, nous a permis de diagnostiquer avec précision, déjà au milieu des années 1980, des problèmes spécifiques dans les huiles et dans des transformateurs

Le graphique ci-dessus montre un exemple d’analyse statistique avec une corrélation entre l’année de fabrication et la concentration de cuivre des huiles minérales isolantes sur les transformateurs de distribution

En 1995, Sea Marconi a eu l’occasion d’étudier encore plus en profondeur le phénomène de dissolution des métaux.À cette occasion, Sea Marconi a été invitée par une entreprise de fabrication de transformateurs en Amérique du Sud pour mener une enquête sur les nombreux cas de pannes catastrophiques. Il s’agissait de transformateurs (réacteurs shunt) sur un réseau de 500 kV, tous étant âgés entre 18 et 24 mois. Au cours de l’enquête analytique, Sea Marconi a analysé les facteurs responsables des pannes, mais sans arriver à déterminer avec certitude la cause des événements catastrophiques. Cependant, cette expertise a fait émerger de façon surprenante la tendance de certains types d’huiles à dissoudre le cuivre à l’intérieur de certaines familles de transformateurs. Cette étude a été communiquée au CIGRE TF 15.01.05, puis a été approfondie lors de la présentation au CIGRE à Paris en août 2000.

Cliquez ici pour accéder aux principales publications de Sea Marconi sur le sujet :

Maina, V. Tumiatti, M. Pompili and R. Bartnikas, Dielectric Loss Characteristics of Copper Contaminated Transformer Oils, IEEE Trans. On Power Delivery, Vol. 25, NO. 3, 2010

Maina, V. Tumiatti, M.C. Bruzzoniti, R.M. De Carlo, J. Luki?, D. Naumovi?-Vukovi?, Copper Dissolution and Deposition Tendency of Insulating Mineral Oils Related to Dielectric Properties of Liquid and Solid Insulation, ICDL 2011, Trondheim, June 26-30 2011

M.C. Bruzzoniti, R.M. De Carlo, C. Sarzanini, R. Maina, V. Tumiatti, Determination of copper in liquid and solid insulation for large electrical equipment by ICP-OES. Application to copper contamination assessment in power transformers, Talanta, vol. 99, 2012, 703-711

M. De Carlo, M.C. Bruzzoniti; C. Sarzanini, R. Maina; V. Tumiatti, Copper Contaminated Insulating Oils-Testing and Investigations, IEEE Trans. On Dielectrics and Electrical Chim. Dott. Riccardo Maina Via Tiraboschi, 25 10149 Torino (TO) Insulation, vol. 20, No. 2, 2013, 557-563

R. M. De Carlo, C. Sarzanini, M.C. Bruzzoniti; R. Maina; V. Tumiatti; Copper-in-oil Dissolution and Copper-on-Paper Deposition Behavior of Mineral Insulating Oils, IEEE Trans. On Dielectrics and Electrical Insulation, vol. 21, No. 2, 2014, 666-673


Regardez la solution proposée par Sea Marconi