Changement d’huile

En règle générale, l’approche de Sea Marconi consiste à éviter le remplacement d’une huile dégradée en donnant la préférence à son traitement (de manière similaire à une dialyse), qui rend l’huile à son état d’origine tout en « nettoyant » le transformateur.Les traitements (par rapport au changement d’huile) sont économiquement plus avantageux, permettent d’éviter les risques liés à la manipulation d’énormes quantités d’huile et protègent l’environnement, car ils évitent l’élimination d’une ressource (l’huile isolante) qui reste utilisable.

Lorsque l’huile se trouve dans un état avancé de décomposition, ou lorsque le traitement n’est pas avantageux sur le plan économique, Sea Marconi peut se charger également du changement d’huile.Cette opération se déroule en plusieurs phases et présente de nombreux problèmes logistiques, fonctionnels et environnementaux ; par conséquent, il vaut mieux confier cette tâche à un professionnel compétent.

“Solutions Sea Marconi ” vs “Changement de la charge d’huile”

Facteurs clés – Traitements à circuit fermé Sea Marconi* Changement d’huile
Méthode On-Load Oui Non Off-Load à cause de la nécessité de vidange et de remplissage
Nécessité d’huile neuve Non Oui 125%/150% de la masse initiale d’huile**
Compatibilité entre l’ancienne huile et l’huile neuve Securitè Avertissement huile de base, additifs, autres**
Récupération : propriétés physiques KV, AGD, H2O Oui Attenzione *** seulement après le traitement de l’huile neuve en circuit fermé § 11.2.3 (CEI 60422, éd.4, 2013)
Restauration : propriétés chimiques TAN, DF, IFT Oui Avertissement *** seulement après un traitement physique + dépolarisation de l’huile neuve en circuit fermé §11.3 (CEI 60422, éd.4, 2013)
Rimozione: DBDS & Corrosive Sulfur Oui Avertissement*** seulement si le DBDS initial < 80 mg/kg ou après « régénération » avec un adsorbant spécial
Enlèvement des boues et déshydratation des isolants solides Oui Attenstion*** seulement après un traitement physique + dépolarisation de l’huile neuve en circuit fermé §11.3 (CEI 60422, éd.4, 2013)
Décontamination : métaux dissous Oui Avertissement *** seulement après « régénération » avec un adsorbant spécial et si la valeur initiale est de 8 à 10 fois plus élevée que la valeur cible
Déshalogénation :PCB/POP dans huile Oui Avertissement *** uniquement si le PCB initial est 8 à 10 fois plus élevé que la valeur cible
Auto-nettoyage de l’unité de décontamination des DBDS, PCB/POP Oui Absence de contamination croisée ***
Contamination croisée par des DBDS, PCB/POP Sécurité Avertissement ***
Décharges partielles : bulles d’air et entrée d’humidité Sécurité Avertissement en particulier isolation humide
Risques liés aux changements d’huile Sécurité Avertissement logistique à fort impact
Élimination des huiles usagées et des PCB Non Oui surtout si le PCB est supérieur à la limite permise

* Traitements intégrés avec UMD (unité mobile de décontamination) à l’aide de processus en boucle fermée brevetés par Sea Marconi

** Conformément à la norme CEI 60296, éd.4, 2012

*** À cause de la vieille huile qui reste imprégnée principalement dans les isolants solides

1. Vidange

Tout d’abord, il faut porter une attention particulière à l’activité de vidange du transformateur, qui implique un vide dans le boîtier (si possible), dans le strict respect des protocoles opérationnels du fabricant de la machine ou du client.

2. Traitement et remplissage

Il faut savoir que l’huile neuve, en fonction du transformateur où elle sera utilisée, doit être traitée soit quand elle se trouve encore dans la cuve, soit après avoir été versée dans le transformateur.Cette opération, qui doit se dérouler conformément aux normes, est nécessaire pour garantir que l’huile neuve ne sera pas contaminée par l’huile résiduelle (contamination croisée) qui reste imprégnée dans les parties intérieures du transformateur à hauteur d’environ 15 % de la quantité totale.

Sea Marconi effectue ces tâches avec un professionnalisme absolu en respectant les guides sectoriels ainsi que les règlements de sécurité les plus strictes du client.Les principales étapes sont les suivantes :

  1. Transport, installation et raccordement des équipements de traitement
  2. Contrôles analytiques initiaux
  3. Vidange du transformateur
  4. Remplissage du transformateur
  5. Traitement de l’huile neuve
  6. Vérification des niveaux et des évents
  7. Remplacement des sels dessicateurs en gel de silice
  8. Contrôles analytiques au terme de l’intervention

Enlèvement et transport des unités de traitement et des réservoirs